Play Video about Teaser
Lire la vidéo

Le 1er Congrès international du deuil périnatal et de la fertilité.

Un événement virtuel entièrement GRATUIT qui aura lieu du 1er au 9 octobre 2022. 
Au programme : 33 intervenants dont 27 experts – 2 Lives – 1 communauté
Et une association marraine : Le Point Rose.
Pour s’inscrire, RDV ici : https://bit.ly/3d6eZIs
 
Pour les personnes désireuses d’avoir un accès illimité aux entrevues et de bénéficier de bonus exclusifs tout en soutenant l’association « Le Point Rose », il est d’ores et déjà possible d’acheter au tarif spécial prévente le coffret Phoenix en cliquant sur ce lien :

Une femme sur quatre, c’est-à-dire une famille sur quatre, subit un deuil périnatal. Ce qui signifie que nous sommes tous concernés. Nous connaissons tous et avons tous dans notre famille et notre entourage proche des paranges (= parents d’un ange, parents endeuillés), même si nous l’ignorons. Et pourtant, le sujet reste tabou…

Avec ce congrès, mon intention est de créer un pont entre les paranges, la société et les professionnels de santé, de créer une unité pour qu’ensemble on puisse faire évoluer les choses. 

Le but de ce congrès est d’informer les parents endeuillés des moyens à leur disposition pour se reconstruire et retrouver le bonheur; Informer les professionnels de santé de la psychologie des parents endeuillés et de leurs attentes envers la médecine, et faire réaliser aux paranges que ce sont avant tout des êtres humains sous la blouse blanche; Et enfin, éduquer la société sur ce qu’est le deuil périnatal, les difficultés inhérentes aux problématiques d’infertilité, et comment y réagir quand on y est confronté de près ou de loin, comment soutenir au mieux ses proches pour les aider à avancer vers la revivance. 

Je pense qu’il est plus que temps de remettre l’humain, l’amour et la vie au cœur des questions relatives au deuil périnatal. Et pour cela il faut libérer la parole, éduquer, sensibiliser, et briser le tabou. C’est ce que je compte faire avec ce congrès. 

J’espère vraiment qu’en prenant la parole nous contribuerons à aller vers un changement de mentalité qui permettra une meilleure prise en charge du deuil périnatal tant dans les sphères privées que médicales.